Femme, maman et chef d’entreprise

Femme, maman et chef d’entreprise

Voici 3 mots qu’on associera de plus en plus régulièrement. Cet article montre qu’il est possible d’être chef d’entreprise, femme et maman.

L’expérience de la maternité

L’expérience de la maternité peut révéler pour certaines d’entre nous des vocations d’entrepreneuriat. Vous avez surement remarqué  durant votre congé maternité qu’il est difficile de sortir avec votre nourrisson car les structures sont peu adaptées (cafés, restaurants, musée…) et j’en passe…

Pourquoi ne pas s’adapter aux besoins des jeunes mamans, ne constitue–t-on pas un pouvoir d’achat et une niche encore peu exploitée? Demandez-vous qui peut répondre et comprendre les besoins des jeunes mamans : les femmes.

Entretien avec des entrepreneuses

Voici deux exemples de femmes qui se sont lancées dans l’entrepreneuriat. Elles ont souhaité répondre a des besoins propres à leurs conditions de femme et plus particulièrement de jeune parent. Audrey Wolff, 31 ans co-fondatrice de Homcut lancée en 2015, plateforme mettant en relation des coiffeurs à domicile avec des particuliers. Quelle femme n’a pas rêvé durant son congé maternité de prendre soin d’elle de temps en temps ?

Cette solution peut convenir à toutes les bourses, les prix varient en fonction de la prestation et du coiffeur. Cela  a comme avantage d’être flexible grâce à une réservation en ligne, des horaires très souples, plus d’attente dans les salon de coiffure.

Vous pouvez les retrouver sur Facebook.

Entretien avec Audrey Wolff :

Qu’est-ce qui vous a amené à créer homcut.com ?

Ce qui m’a amené à créer homcut.com, c’est avant tout la contrainte que cela représentait pour moi d’aller chez le coiffeur en terme de temps perdu (car je ne pouvais y aller que le samedi, ce qui me privait d’une partie de mon weekend, et car sur place j’attendais toujours avant/après le shampoing, la coupe et le séchage).Puis, mon frère qui est coiffeur a commencé à me coiffer à la maison, et j’ai trouvé ça tellement pratique que j’ai eu envie de faciliter cette démarche pour toutes les femmes!

coiffeur a domicile

Avez-vous quelques conseils à donner aux mamans qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Le conseil que je donnerai aux mamans qui veulent se lancer dans l’aventure entrepreneurial est de croire en elles, et de ne pas avoir peur de l’échec. Il est nécessaire car il nous aide à prendre du recul sur ce que l’on fait et nous aide à rebondir.Une dernière chose: savoir s’écouter pour faire ce qui nous rend vraiment heureuse, et ne pas écouter seulement les autres!

 

Valérie Narcisse, Fondatrice de little-travels.com fondée en octobre 2014, c’est la première plate-forme de consommation collaborative pour faciliter la mobilité des familles : louez les équipements clefs auprès d’autres familles.

Vous pouvez les retrouver sur Facebook

Entretien avec Valérie Narcisse

Qu’est-ce qui vous a amené à créer little-travels.com ?

J’ai toujours été attirée par le monde de l’entrepreneuriat depuis mon adolescence, et ces dernières années par les services qu’offre internet. De là à créer une entreprise, je n’y avais pas songé.

Après avoir eu mon premier enfant, j’ai découvert les difficultés rencontrées par les familles pour voyager. J’ai cherché lors de plusieurs voyages des loueurs de matériel de puériculture mais aussi de sport notamment à l’étranger. A force de dire  » mais c’est dingue que rien n’existe » j’ai conceptualisé l’idée et mon conjoint m’a proposé de me lancer.

Quand avez-vous créé little-travel, étiez-vous en congé maternité ?

J’ai créé l’entreprise entre 2 grossesses et en effet, ai fortement développé le projet pendant mon congé maternité (j’étais alitée, pendant 6 mois, pendant lesquels j’ai rédigé les cahiers des charges, j’ai pris des contacts mails, j’ai rédigé un plan de management de projet, le business plan…).

Avez-vous quelques conseils à donner aux mamans qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Mes tout premiers conseils : maman ou pas maman, il faut bien avoir en tête que créer une entreprise, ce n’est pas qu’un projet personnel, il faut que ce soit une décision partagée avec son entourage proche. Pourquoi ?

Parce-que, pour ma part cela est vite devenu une passion, je n’avais que cela en tête et ça devient une obsession. Je pense que cela est très difficile de persévérer sans être bien entouré, et sans avoir quelqu’un qui vous fait prendre du recul.

Un deuxième conseil : croire en son idée, la faire évoluer, et essayer régulièrement de l’améliorer.

Un troisième conseil : il n’y a pas qu’un seul chemin pour développer son entreprise, à chacun(e) de définir son chemin avec des étapes clefs.

Ces femmes sont des pionnières, elles répondent aux attentes des parents connectés par des portails collaboratifs associés à un système de géolocalisation.

Le saviez-vous : Aujourd’hui, les femmes représentent moins de 30% des créations d’entreprises et à peine 15% des dirigeants salariés d’entreprises. Très peu de femme se lancent dans la création d’entreprise, demandez-vous pourquoi !

Le mot de Simply Mum : Ne pensez-vous pas, que la tendance peut changer ? Lancez-vous dans cette aventure créant votre entreprise et  en y  ajoutant votre touche personnelle !

 

2 votes
One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.